Rappel sur l'alimentation de la femme enceinte

Eviter les erreurs alimentaires pendant la grossesse

Les erreurs alimentaires les plus courantes chez la femme enceinte

Vous le savez, la grossesse comporte un certain nombre d’interdits alimentaires : viande et poisson crus, fromages au lait cru, alcool, etc. Mais connaissez-vous réellement les dangers qui guettent la femme enceinte ? On fait le point sur les erreurs alimentaires souvent commises lorsqu’on est enceinte.

1. Oublier la présence d’œufs crus dans les desserts

Les œufs contiennent de la salmonelle, et seule la cuisson de l’œuf permet d’éradiquer complètement cette bactérie responsable de la salmonellose. Or, pendant la grossesse, le système immunitaire de la femme est plus faible. Elle est donc particulièrement sensible aux infections et devra éviter de consommer de l’œuf cru sous ces différentes formes : en tiramisu, en mousse au chocolat, bavarois, etc. Et au-delà des desserts, souvenez-vous mesdames de toutes les préparations à base d’œufs crus, comme la mayonnaise, les œufs brouillés ou mollets.

Lire aussi : Peut-on manger une omelette quand on est enceinte ?

2. Consommer trop de soja

La consommation de soja n’est pas néfaste pour la femme enceinte mais sans excès. Ainsi, il ne sert à rien de remplacer tous vos aliments quotidiens par des produits à base de soja : yaourts, crème, tofu voire compléments alimentaires. Car s’ils proposent une bonne alternative aux protéines animales, ils contiennent des phyto-estrogènes qui peuvent interférer sur le système hormonal de la mère et du fœtus. On recommande donc de limiter la consommation de soja à une portion par jour.

Lire aussi : consommer des OGM peut nuire à votre bébé

3. Manger des abats

Il est préférable d’éviter de consommer du foie – ainsi que tous les produits composés de cet aliment, comme le pâté ou la saucisse de foie – pendant la grossesse. Certes, il représente une bonne source de fer mais il est aussi riche en vitamine A (rétinol), qui, absorbée avec excès, est néfaste pour la santé du fœtus. Et ce, même si le foie est bien cuit. D’une manière générale, la femme enceinte devra se priver de charcuteries – surtout artisanales – et préférer les viandes blanches ou rouges mais bien cuites.

Lire aussi : 5 aliments à éviter pendant la grossesse

4. S’en remettre aux fromages pasteurisés

Tous les fromages au lait pasteurisé ne sont pas égaux. Pour le bon déroulement de la grossesse, c’est le calcium que vous trouverez dans les fromages à pâtes cuites qui est à favoriser : Cantal, Emmental, Comté ou Beaufort. Oubliez les autres produits si la pâte n’est pas cuite. De même, il est impératif d’ôter la croute du fromage car même si elle a été lavée, elle représente un terrain de contamination bactérienne.

Lire aussi : Quels fromage manger pendant ma grossesse ?

5. Consommer des poissons toxiques

Certains poissons gras, même cuits, sont à éviter pendant la grossesse, comme le saumon, le thon ou le hareng car ils accumulent les toxines. Riches en métaux lourds, ils peuvent être dangereux pour la croissance du bébé s’ils sont consommés à trop fortes doses, c’est-à-dire, plus de 2x par semaine. La femme enceinte peut trouver des alternatives idées dans les petits poissons, comme les maquereaux, les sardines ou les anchois.

Lire aussi : Trop de poisson pendant la grossesse

6. Arrêter le café et le thé

Pendant la grossesse, on préconise une consommation de 300 mg de caféine ou de théine maximum par jour. Vous pouvez donc continuer à vous octroyer ce petit plaisir du matin mais n’oubliez pas que la caféine est présente dans d’autres boissons que votre café : chocolat chaud, soda, etc. Vous devez donc comptabiliser vos points pour ne pas dépasser cette dose. Pour simplifier, c’est une tasse de café par jour, pas plus !

Lire aussi : Pour faire un bébé, pas plus de 2 cafés par jour

Les commentaires sont fermés.

Spécialement pour vous